Art Contemporain en Normandie

Autobiographies de Santiana Wolcoq
Sandra Lecoq, Tatiana Wolska

16.01 - 23.05.2021

Autobiographies de Santiana Wolcoq
Tatiana Wolska, Série des donuts, 2020, dessin, techniques mixtes (détail)
Tatiana Wolska, Série des donuts, 2020, dessin, techniques mixtes
Tatiana Wolska, Brise-glace en orecchiette, 2019, terre cuite
Sandra Lecoq, série "Parce que la poésie je l’ai donnée à mes fils céramique ta mère", 2018-2020, céramique et techniques mixtes
Sandra Lecoq, Penis Carpet (Petit), 2002, tissus tressés et cousus (détail)
Sandra Lecoq, Penis Carpet (Petit), 2002, tissus tressés et cousus

Les pratiques artistiques de Tatiana Wolska et Sandra Lecoq sont liées. Leurs œuvres entretiennent un rapport au fil – celui de la couture comme celui du temps -, à la broderie, l’assemblage, l’accumulation. Toutes deux travaillent au quotidien, qu’elles citent régulièrement. Toutes deux manient l’expérimentation, le réemploi, le détournement, se jouent des codes et des contraintes. Toutes deux organisent leur production en séries ouvertes et au long cours.

Deux artistes qui célèbrent avec force et ténacité l’importance et la possibilité même – si durement acquise et encore fragile – de vouloir et pouvoir créer, s’exprimer en tant qu’auteure.s, femme.s, mère.s, citoyenne.s

Le titre, « Autobiographies de Santiana Wolcoq », fait référence au livre de Gertrude Stein, Autobiographie d’Alice B. Toklas (1933). L’auteure annonce, en introduction, qu’elle y relate la vie d’Alice B. Toklas à sa place et à la première personne, cette dernière étant trop occupée par le jardinage, la cuisine et la broderie. Ici, ce n’est pas non plus une autobiographie. Santiana Wolcoq, contrairement à Alice Toklas, n’existe pas. D’ailleurs, l’utilisation du pluriel donne un indice : elle est double, son identité est hybride.

Cette exposition raconte leur rencontre et aussi leurs échanges, comme lorsqu’elles viennent dessiner à tour de rôle sur des feuilles qu’elles s’envoient par courrier. Leurs œuvres cohabitent et conversent. Julie Faitot, commissaire de l’exposition, prend part à la discussion. Un nœud de fils à démêler – ou pas – une occasion de repenser l’acte de créer.

Contact

Galerie Duchamp, centre d’art contemporain de la Ville d’Yvetot
5-9 rue Percée
76190 Yvetot
t +33 (0)2 35 96 36 90

www.galerie-duchamp.org

galerie.duchamp@yvetot.fr

Horaires

Ouverture des expositions : mercredi au dimanche de 14h à 18h
Ouverture des bureaux : lundi au vendredi 8h30-12h30, 13h30-17h30.

Tarif

entrée libre