Art Contemporain en Normandie

Charpentes Épanouies
Exposition collective

13 mai 2022 → 30 août 2022

Vernissage le jeudi 12 mai à 17h

Marion Baruch, La charpente épanouies, 2019 – courtesy de l’artiste et de la Galerie Anne-Sarah Benichou

Par essence structurelle, invisible en règle générale, la charpente est ce qui détermine la forme du toit, de ce qui couvre nos têtes et abrite nos corps des intempéries. Elle participe à délimiter l’espace intérieur de l’espace extérieur.

La charpente désigne la structure − historiquement en bois, plus récemment en métal puis en béton − qui permet de recevoir la couverture, le tout formant le toit d’une construction, d’un bâtiment, d’une habitation. Souvent constituée d’un assemblage complexe d’éléments, la charpente est aussi utilisée pour désigner le squelette humain, que les muscles et les nerfs viennent recouvrir. La peau s’apparentant à l’enveloppe de la structure du corps, à l’image des murs et des parois pour un bâtiment.

Charpentes épanouies est une exposition qui regroupe des œuvres de Marion Baruch, Elvire Bonduelle, Cécile Bouffard et Sandra Lorenzi autour de la notion d’espace, qu’il soit privé ou public.

En décentrant le regard pour expérimenter d’autres points de vue qui produisent de nouvelles perspectives, les œuvres rassemblées apparaissent telles des pistes pour réenvisager la manière dont nous concevons les espaces, ceux que nous habitons et que nous construisons notamment, mais aussi les codes qui s’y attachent.

Rencontre avec Cécile Bouffard, Sandra Lorenzi et Noah Stolz pour Marion Baruch, le vendredi 17 juin 2022 à 18h30 à la Maison des Arts.

Contact

Maison des Arts
Allée des Arcades
76120 Grand-Quevilly
t +33 (0)2 32 11 09 78

maisondesarts-gq.fr

maisondesarts@grandquevilly.fr

Horaires

du lundi au samedi de 14h à 18h et les matinées sur rendez-vous.

Tarif

entrée libre.