Art Contemporain en Normandie

Hippydrome
Exposition collective

30 avril 2022 → 4 septembre 2022

Vernissage le vendredi 29 avril à 18h30

Michael Scott, "Peak", 1995 / Courtesy Xippas © Michael Scott

Le « Mouvement » hippie, auquel le titre fait allusion, était une forme d’art syncrétique, proche de la sensibilité beat, mais puisant également dans l’imagerie symboliste, le panthéon surréaliste et la culture Pop.

Réconciliant les genres et les générations, Hippydrome réunit dans une exposition collective les nouvelles acquisitions faites par le FRAC Normandie, dont plusieurs donations, ainsi que quelques œuvres plus anciennes de la collection, et d’autres prêtées pour l’occasion.

Hippydrome, c’est aussi bien sûr un clin d’œil à la place centrale que tient l’hippodrome dans l’urbanisme de Caen. Ce sont surtout des paysages intérieurs, ou des portraits qui sont des miniatures du monde. La plupart des œuvres partagent une sensibilité excentrique ou fantastique, qui les relie librement au surréalisme ou à des formes d’art apparentées. Le « Mouvement » hippie, auquel le titre fait allusion, était une forme d’art syncrétique, proche de la sensibilité beat, mais puisant également dans l’imagerie symboliste, le panthéon surréaliste et la culture Pop.

Avec les oeuvres de Martin Aagaard Hansen, Jean-Luc André, Thomas Bayrle, Jérôme Bel, Ingrid Berger, Bruno Botella, Florent Dubois, Peter Fischli, Louisa Gagliardi, Vidya Gastaldon, Lothar Hempel, Hippolyte Hentgen, Dorothy Iannone, Pierre Joseph, Azikiwe Mohammed, Georges Rey, Ernesto Sartori, Michael Scott, Jim Shaw, Fausta Squatriti, Jessica Stockholder, Blair Thurman, Natsuko Uchino, Lily van der Stokker, Marnie Weber.

Contact

Frac Normandie Caen
7 bis rue Neuve Bourg l’Abbé
14000 Caen
t + 33 (0)2 31 93 09 00

www.fracnormandiecaen.fr

info@fracnormandiecaen.fr

Horaires

Du mercredi au dimanche de 14h à 18h (dernière entrée à 17h45).
Fermeture en dehors des expositions les 1er janvier, 1er mai, 14 juillet et 25 décembre.

Tarif

entrée libre.