RN13Bis, art contemporain en Normandie

On my block
Rudy Dumas

03.03 — 29.08.2020

L’Artothèque, Espaces d’art contemporain

Rudy Dumas, On my block, 2020, béton, acier, bois
Rudy Dumas, La curée aux flambeaux, 2020, acier, bronze, câble, ampoule, bombe aérosol

Contact

L'Artothèque, Espaces d'art contemporain
Palais Ducal, Impasse Duc Rollon
14000 Caen
t + 33 (0)2 31 85 69 73

artotheque-caen.net info@artotheque-caen.fr

Horaires

Expositions : du mardi au samedi, de 14h à 18h30.
Prêt d’œuvres : mardi, jeudi et samedi, de 14h à 18h30 et mercredi et vendredi de 11h30 à 18h30.

Tarif

entrée libre.

Artiste plasticien, musicien et performeur issu d’une famille de circassiens, diplômé de l’ESAM de Caen en 2018, Rudy Dumas porte une attention toute particulière à l’installation, convoquant et détournant objets, signes et matériaux qui peuplent nos paysages urbains. Il aborde la sculpture, le dessin et l’exposition de manière intuitive, en réponse aux formes qu’il découvre et emmagasine dans son esprit ou invite dans ses croquis à mesure de ses déplacements, de ses rencontres et expériences.

Par sa pratique, il cherche à passer outre l’usage normé d’un lieu. Aussi creuser ou polir, parfois recouvrir, «jouer avec les choses mortes» (1), les agencer, les hybrider sont autant de gestes que l’artiste produit pour aller chercher autre chose dans les formes, les matériaux et les sites traversés : de nouveaux récits possibles ou encore quelque chose de latent, de non-dit et de manquant.

Pour clore sa résidence, il offre une exposition qui rend particulièrement sensible la manière dont il prend plaisir à s’imprégner et à s’approprier l’espace, bousculant notre perception du lieu, détournant et agençant les objets et les signes glanés pour recomposer un paysage sous tension. Un paysage singulier, mêlant vécu personnel, attention aux objets délaissés, intérêt pour les friches et les ruines de la ville postindustrielle et considération pour les vies parallèles s’y dissimulant, qui détournent, réinventent en marge une autre manière de pratiquer l’espace et de s’approprier les objets.

(1) En référence à l’exposition au Centre National d’Art Contemporain de la Villa Arson, Nice, du 29 février au 24 mai 2008, intitulée Ne pas jouer avec les choses mortes, exposition qui interrogeait les pratiques performatives à partir de la production d’objets.