RN13Bis, art contemporain en Normandie

Senza fine
Jacques Julien

29.05 - 19.09.21

Frac Normandie Caen

Contact

Frac Normandie Caen
7 bis rue Neuve Bourg l’Abbé
14000 Caen
t + 33 (0)2 31 93 09 00

www.fracnormandiecaen.fr info@fracnormandiecaen.fr

Horaires

Du mercredi au dimanche de 14h à 18h (dernière entrée à 17h45).
Fermeture en dehors des expositions les 1er janvier, 1er mai, 14 juillet et 25 décembre.

Tarif

entrée libre.

Le Frac Normandie – site de Caen, invite l’artiste Jacques Julien pour une exposition monographique à laquelle est associé en filigrane l’artiste franco-italien Fabio Viscogliosi pour leur proximité amicale et esthétique.

Jacques Julien prépare son exposition Senza fine depuis La Villa Médicis, Académie de France à Rome dont il est l’heureux pensionnaire depuis septembre 2020.

L’exposition prend corps depuis son atelier romain, faisant de ce dernier l’enjeu même de l’exposition au Frac Normandie – site de Caen. Dans des subtils jeux de formes, de rapports d’échelle et de simulacres, Jacques Julien opère le déplacement de son atelier de la Villa Médicis dans l’espace d’exposition du Frac où il y déploie de nouvelles œuvres en lien avec le contexte du moment : Rome, l’Italie, les collaborations artistiques, l’architecture et les jardins de la Villa.

L’exposition s’articule autour de trois ensembles d’œuvres suggérant chacun un point de vue du travail en atelier. Sur une vaste scène ronde de quatre mètres de diamètre, des sculptures anthropomorphes de la série Les figurants prennent la pause, inspirées directement de statuaires de la Renaissance présentes dans les jardins de la Villa.

Comme une mise en abîme, l’exposition se joue également à l’intérieur d’un deuxième espace nommé Studiolo réplique exacte de l’atelier de Jacques Julien à l’échelle 14 dont les pensionnaires architectes de la Villa ont levé les plans. Des sculptures à taille réelle de la série Accessoires y ont leur propre autonomie. Cette mise en situation à échelle réduite suggère tout autant l’idée de maquette préparatoire que celle d’une saynète où l’art ne serait qu’un jeu. Les sols communs de l’estrade et du Studiolo sont réalisés par Fabio Viscogliosi dont le dessin offre une perception au plus près du détail sur l’estrade et une vue d’ensemble d’une certaine réalité dans le Studiolo. Le plancher de bois et les outils de mesure évoquent l’atelier. La figure de l’âne, alter ego récurrent de Fabio Viscogliosi, signale sa collaboration amicale dans l’exposition visible également par la présence de deux peintures inédites.
Plus formelle, l’œuvre Flip Flap, ravive les souvenirs télévisuels des années 70 et la « Linea » d’Osvaldo Cavandoli que l’artiste rejoue ici dans une séquence animée dans laquelle une figure « bâton » à tête ronde s’adonne à une roulade.

Enfin, comme une extension narrative de l’œuvre Flip Flap et de l’exposition, la figure « bâton » s’installe dans la cour du Frac dans une posture d’équilibre digne d’un gymnaste sur sa poutre, « un peu comme si le personnage de Flip Flap était sorti faire de la gym dehors ».

Exposition réalisée en co-production avec l’Académie de France à Rome – Villa Médicis.