RN13Bis, art contemporain en Normandie

Sugar Free
Charlie Malgat

10.09 - 24.10.2021

Les Bains Douches

Contact

Les Bains Douches
151 avenue de Courteille
61000 Alençon
t +33 (0)2 33 29 48 51

bainsdouches.net

Horaires

du mercredi au dimanche sauf jours fériés de 14h00 à 18h00.

Tarif

entrée libre.

Dans l’univers de Charlie Malgat, il y a des bouches qui aspirent, salivent et possèdent une capacité d’ouverture tellement grande qu’elles feraient pâlir la version porno-iconique du film Deep Throat (1972). A contrario d’une présupposée singularité anatomique qui a justifié toutes les contorsions de l’actrice Linda Lovelace, les bouches – ici dessinées par l’artiste dans des storyboards aux craies « grasses à la cire » ou matérialisées par des sculptures en latex – dévoilent toute une scène antique. Un théâtre tragi-comique de poche depuis lequel apparaissent des personnages à mi-chemin entre la culture visuelle pop américaine – les signes répliqués à l’infini de donuts ou encore le steak, la guimauve qui hantent les publicités de papier ou les enseignes lumineuses – et la porn food des comptes Instragram.

Les effets sont glacés, luisants, scintillants, baveux ou encore diaphanes. Les matières qu’elles soient détaillées dans leur consistance et ou leurs mouvements – fluides, saccadés, unilatéraux etc. – rappellent bien souvent leur destination : celle d’être dévorée par des bouches anonymes, récalcitrantes à toute psychologisation et anarcho-autonomistes. Au premier abord les gammes chromatiques des surfaces travaillées par Charlie Malgat agissent par binarité compulsive sur le mode attraction/répulsion, lui-même agité par le règne d’une grande prêtresse que je nommerais : l’Oralité. Son effigie, la bouche ouverte caractérise Agony en proie à un hurlement muet dans le film Sugar Free dont les trois premiers chapitres sont montrés aux Bains Douches. Cette odyssée met en scène les ravages écologiques sur la planète Terre, causés par une sorte de blob recouvrant : HD STEAK né des manipulations génétiques à l’origine de la viande de synthèse. Sous les rayures régulières de la viande hachée post-animale industrielle est née le personnage d’Agony, un.e donut aux formes anthropomorphes, sauvé.e des désastres d’une marée carnée à l’échelle terrestre grâce à son emballage plastique particulièrement résistant. HD STEAK est le personnage séminale de cette fiction animée en 2D, il hante depuis 2013 le travail de l’artiste et laisse aujourd’hui sa place à une autre entité : Agony. Née, elle aussi, de dessins à la craie grasse qui se prolongent en sculptures de tailles différentes réalisées en latex naturel ou en mousse végétale, manipulées sur fond vert pour être ensuite animées. Les films sont dans leur conception et leur réalisation des projets au long court, reflet du temps passé par Charlie Malgat à expérimenter dans l’atelier et à vivre avec ces objets dont les usages transcendent leur seule exposition dans un white cube.

 

fragment du texte « Agony, donut errant.e à l’ère du post-zooprolétariat » par Géraldine Gourbe